26 octobre 2005

2 nouveaux albums photos

Vous trouverez 2 nouveaux albums photos en ligne sur le site (l'image ci-dessous est illustrative, il faut cliquer dans la colonne a droite pour acceder aux photos) :

albums_photos1

C'est la fin des photos du Canada, soit environ 200 photos (take your time !)

Posté par raphael giraud à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 octobre 2005

Rencontre a Montreal

C'est ma deuxieme rencontre hasardeuse apres les INTiens croises a Tadoussac...

Ca vous est deja arrive de penser a quelqun, mais quelqun que pourtant vous ne connaissez pas plus que ca et a qui vous ne pensez pas tous les 4 matins, et de le croiser juste apres avoir pense a lui ? Eh bien c'est exactement ce qui m'est arrive ici.
Je vous ais dit dans mon message precedent comment apres la soiree au Zaphod a Ottawa je m'etais rappele ma semaine a Dublin chez Michel... he bien justement en y pensant je m'etais rappele son colloc Ludo qui m'avait accompagne pendant le jour de la St Patrick, dans ce bar avec que des fous furieux de la Guiness...

Sur ce j'arrive a Montreal, il faisait beau et chaud, et avant de rentrer chez Charles et Sophie, j'en profite pour faire un petit tour histoire de trouver des cartes postales...
Je ne sais pas pourquoi, mais je pars du cote oppose a celui qui me rapprochait pour autant de la maison... et la comme par hasard, sur qui je tombe ??? Le fameux Ludo et son amie, nouvellement resident a Montreal...

pict4479

Bref j'etais mort de rire en le voyant, ayant pense a lui quelques heures avant, je l'ai reconnu tout de suite (ce qui n'a pas ete le cas reciproque evidemment), et j'etais finalenement meme plus amuse par la coincidence que surpris !

Posté par raphael giraud à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ottawa... la capitale gouvernementale du Canada !

Ayant pris beaucoup de retard je me sens un peu oblige de ressitue cette partie du voyage dans le temps : il s'agit de la fin de mon trajet au Canada, donc le week-end du 1er octobre...

Peu de gens le savent en effet, mais le gouvernement canadien et son parlement se situent dans la ville d"Ottawa.

Je n'y serais probablement pas alle si Clement qui y a passe 2 bonnes annees pour y obtenir un double diplome ne m'avait pas mis en contact avec son amie Aissata qui m'a genereusement invite a passer quelques jours chez elle !

pict4475

Curieux de nature, je ne me suis donc pas fait prie, et j'ai accepte cette invitation de bon coeur !
Il ne me restait que 2 jours pour visiter la ville avant que mon forfait de bus expire, et comme c'est avec lui que je devais aller a New York, pas moyen de repousser quoique ce soit... Enfin, Ottawa n'est qu'a 2h en bus de Montreal donc c'etait encore jouable !
En fait Ottawa est en Ontario, mais juste a la frontiere avec le Quebec... La ville annexe de Ottawa qui s'appelle Hull est elle au Quebec, c'est la qu'habite toutes les personnes preferant la langue francaise, mais aussi la qu'habite les gens qui ont moins de moyen, la vie y etant relativement moins chere qu'a Ottawa.

pict4476

Apres avoir retrouve Aissata (elle est keniane, donc mince, elance et plus grande que moi !), je decouvre le reste de la collocation : a savoir Greg (un ottawais anglophone), Marie, Olivier et Alex, et Alban le voisin tous en provenance de sup de co Marseille et en echange ici (comme Clem en fait)...

pict4471 pict4472

Aissata m'explique tous ses cours et ses objectifs de travail en gestion de projet, et pourquoi pas gestion de projet en systeme d'infos... j'en profite pour partager un peu mon experience Accenture (pour une fois que ca interesse quelqun !) pendant qu'elle nous prepare a tous un repas typique kenian : de la semoule de mais avec une sauce de legumes bien epicee (oups je me rappelle plus du nom)... et nous sommes interrompus toutes les 5mn par le voisin du dessous (dealer vivant dans un taudis a moitie cingle, mais tres gentil pour autant) qui vient nous offrir des bricoles, dont plusieurs bonbons...
Je me decide a gouter timidement une espece de longue pate rougeatre qui ne m'inspire pas trop confiance (mais bon fallait faire honneur) quand je vois le bonhomme se servir du reste de pate pour ecraser une araigne au plafond... arghhhhh j'ai failli tout recrache en imaginant ce qu'il avait fait avec celle qu'il venait de nous offrir, mais je me suis retenu et j'ai tout avale d'un coup !!

Apres ce repas Kenian fort sympathique, Aissata nous emmene dans une boite qu'elle a decouvert et qu'elle veut nous faire decouvrir... le ZAPHOD... bar rock, indy rock, new wave... Avec des occupants dans le style... ce qui etait assez drole.

pict4473

Les bars et boites ici ferment a 2h ou 3h du mat (ce que je trouve nul d'ailleurs) mais certains ont pris pas mal d'avance sur l'alcool, et je retrouve ce que j'avais decouvert lorsque j'etais alle voir Michel a Dublin pour la St Patrick : des "boiteuses", surnom donne aux filles qui sont tellement bourrees en fin de soiree qu'elles savent meme plus marche correctement et droit... c'est a la fois captivant et pathetique...

Le lendemain j'essaie de dormir tant bien que mal pour recuperer de mes 2 nuits successives dans un bus, suivi d'une nuit dehors, et on pars se promener avec Aissata car elle veut me faire decouvrir dans le temps restant avant mon depart les quelques hauts lieux d'Ottawa, a savoir tous les batiments du gouvermenement, et son centre ville anime avec son marche !

pict4474 pict4478

pict4477

Je rentre enfin a Montreal pour preparer mon sac afin de partir a New York...

En tout cas merci encore a Aissata et toute sa bande de colloc pour l'accueil a Ottawa, et a Clem pour m'avoir passe leur contact !

Posté par raphael giraud à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Toronto

Les chutes du Niagara c'est impressionant, mais a 16h j'avais fait le tour, et comme je me sentais pas d'attendre mon bus jusqu'a 22h30 je me suis dis qu'un petit tour a Toronto serait bien opportun (je sais que j'aurais pu rester pour voir les chutes eclairees de toutes les couleurs, mais il faisait trop froid !!!).

En fait Toronto qui est probablement la capitale economique de l'est canadien (juste devant Montreal, probablement devant grace a l'anglais comme langue officielle) a vraiment tout d'une grande ville americaine (je ne cherche pas ici a initier un debat ou a vexer qui que ce soit... je constate uniquement) avec de grands buildings, la skyline qui va avec, et l'anglais parle dans la ville...

pict4458

J'arrive a la gare de bus et n'ayant ni carte ni plan d'organise, je decide de me promener au petit bonheur la chance afin de trouver je l'espere un quartier sympa pour me poser, diner et passer la soiree en attendant mon bus qui part a minuit...

Coup de chance, je tombe sur l'universite (a croire que je fait toutes les universites partout ou je passe ?!?)...

pict4461 pict4462

la encore j'apprecie enormement, tout est dans un style tres british, un peu ancien avec des grands batiments entoures de belles pelouses vertes. Je vois des etudiants faire du sport un peu partout, je me sens quasiment dans le mouvement etudiant ou au moins je m'imagine facilement comme l'un des leurs :o)

pict4466

Sur ce je decide de redescendre pour m'aventurer un peu plus profondement dans la ville...
J'assiste a un coucher de soleil assez sympa, bercant la ville d'une jolie couleur rose avec en fond une grande tour dont je ne connais pas le nom...

pict4467 pict4470

Coup de chance de nouveau, je tombe en plein coeur du quartier un peu tendance, avec pleins de boutiques de mode (pas de luxe, c'est bien different !) et de restaurants un peu partout...
Je porte mon choix sur une valeur sure, un pub irlandais, histoire de retrouver la chaleur, le confort et surtout l'animation habituelle dans ce genre de lieu !

Apres avoir parcouru quelques pages du bouquin du moment (je garde ma moyenne entre un et deux bouquins par semaine, ce qui est sympa mais peu economique !), je retourne vers ma station de bus afin d'affronter ma nouvelle nuit sans dormir plie comme je peux contre ma vitre...

J'arrive a 6h30 le lendemain matin, et retourne directement chez Charly pour faire un petit roupillon avant de reprendre le bus dans la meme journee pour Ottawa ! En marchant je passe a travers le parc proche de chez Charles et Sophie, et note un peu surpris des dizaines de grosses branches ecrasees un peu partout, je me demande bien qu'est-ce qui s'est passe ? J'apprendrais par la suite qu'il s'agissait d'une violente tempete qui a sevit durant la nuit... vraisemblablement les restes de l'ouragan Rita !

Posté par raphael giraud à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Niagara Falls suite

Comme j'avais ete coupe la derniere fois, j'ai fini mon message sur les chutes du Niagara en rajoutant mes dernieres photos (celles du bateau des Schtroumphs)... donc si vous avez 2mn vous pouvez redescendre dans la page pour y jeter un coup d'oeil !

Posté par raphael giraud à 04:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 octobre 2005

Niagara Falls

Apres une semaine a 100 a l'heure a New York ou j'ai eu a peine le temps de dormir, me voila a Boston, avec un emploi du temps plus light, et un temps de pluie froide, ce qui me permet de retourner passer un peu de temps sur le net pour finir de vous raconter le Canada et tout ce qui a suivi...

Bref, avec un petit saut en arriere dans le temps, je prends mon bus de nuit qui fait Montreal - Niagara Falls...
Pas de chance, le trajet n'est pas direct et je dois faire un transfert a Toronto a 5h30 du matin pour reprendre un bus pour Niagara a 6h30 (changement un peu difficile, je flottais dans un semi-sommeil, sachant qu'en plus c'etait mes premieres minutes dans le monde anglophone...).

En arrivant a Niagara bizarrement les premieres choses que vous decouvrez ne sont pas les chutes en elles-memes (ce que j'attendais de voir avec impatience), mais une ville digne de Disneyland, avec hotels immenses et nombreux, restaurants et parcs d'attractions...

pict4384

pict4340 pict4347 pict4368

Enfin, apres avoir zigzague dans les principales rues je tombe enfin sur la rivieres et ses impressionantes chutes... Il est 8h30 du matin, je n'ai pas beaucoup dormis, a moitie plie en deux sur un fauteuil de bus, j'ai un peu froid, je n'ai pas pris de petit-dejeuner mais je tombe quand meme sous le charme, donc petite photo pour marquer le coup (vous comprendrez en voyant mes yeux sur la photo que j'etais pas au top de ma forme !).

pict4358

Je me balade autour des chutes, en fait il y en a 2, les plus connues etant celles qui sont en forme de fer a cheval.

pict4427

Il est possible de s'approcher tres pres de la chute, sur un bord (d'un cote le Canada de l'autre les USA) a l'endroit precis ou l'eau tombe dans le vide. C'est hyper impressionant, on sens une telle puissance dans cette nature, beaucoup de gens restent le regard dans le vide pendant de longs moments... et moi aussi a regarder ce debit dense qui ne s'arrete jamais.

pict4455

En parfait touriste je decide de prendre le petit bateau (toujours le meme pour ceux qui ont deja eu l'occasion de venir ici) pour aller dans l'arene, en bas des chutes voir le phenomene de plus pres. C'est assez amusant car on nous donne des k-ways bleux, ce qui donne l'impression de passer tout d'un coup dans le monde des Schtroumfs...

pict4390 pict4394

Je suis a la meilleure place a l'avant du bateau et je regarde les chutes qui se rapprochent de nous jusqu'a ce que le bateau ne soit plus assez puissant pour avancer d'avantage, a ce moment la nous sommes en plein milieu, nous n'entendons plus rien, et ne voyons plus grand chose non plus.

pict4418 pict4417

Tout n'est qu'un grand fracas sonore, l'eau pulverise nous fouette le visage dans un souffle continu, et je me dis que la nuit de bus valait vraiment la peine d'etre faite pour voir et vivre ca !

pict4437 pict4447

Posté par raphael giraud à 02:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 octobre 2005

Pendaison de crémaillère à Québec

J'étais resté en contact avec Stéphanie que j'avais rencontré à Tadoussac pour voir si je ne pouvais pas retrouver mes petits étudiants français à Québec lors de mon week-end de retour, histoire d'aller prendre un verre.

Encore mieux, ils m'ont proposé de les rejoindre pour pendre la crémaillère d'un appart erasmus.
Maeva, Camille, et 2 autres mecs dont je ne me souviens plus le nom recevaient, mais aussi toute la colloc de québecois de l'étage d'en-dessous qui en profitait pour pendre leur crémaillère en même temps.
On pouvait passer d'un étage à l'autre, et il y avait énormément de monde !!

pict4334

Personnellement j'arrive un peu tard, sur les 23h, car j'étais au resto avec la bande des médecins en début de soirée. Résultat, j'avais l'impression que beaucoup de monde avait pris pas mal d'avance sur la consomation d'alcool avant que j'arrive !

pict4337

Passé 3h30 je ne me suis pas attardé même si les discussions allaient bon train et si j'étais bien entouré, mais la fatigue de la semaine en Gaspésie commençait à se faire un peu sentir !!!

pict4338

J'en profite pour mettre le lien du blog de Guillaume, sur lequel il y a des photos du petit groupe, mais aussi des photos de Tadoussac qui sont sympas :
http://spaces.msn.com/members/guiguiWEbelfort

Merci en tout cas à Stéphanie, Nadège, Cécile, Maéva et Guillaume pour leur accueil !!

Posté par raphael giraud à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mont St Anne à Québec

Avant de partir de Québec on s'était dit avec Phil que ce serait bien sympa si je pouvais rentrer le samedi 24 pour qu'on puisse aller gravir le Mont St Anne...

pict4301

Chose dite chose faite, Maude décide de descendre sur Québec pour le week-end et elle me propose de descendre avec elle en voiture, ce qui me fait gagner du temps et nous permet de retrouver Phil et leurs autres amis (Antoine, Gé -pour Genviève-, Alex) tous en médecine pour cette petite ascension.

pict4304

Objectif, arriver en haut pour le couché de soleil.

pict4305

La montagne n'est pas très haute, mais assez pentue, avec pleins de petits ruisseaux qui dévalent les pentes.
Pentes qui sont en fait prévues pour faire du ski pendant les 6 mois d'hiver.
Petite dédicace à Maxou qui je sais les a faites. C'est assez impressionant puisqu'elles donnent directement sur le St Laurent juste en dessous.

pict4306

pict4309

pict4310

Cette petite rando de décrassage est bien sympathique, l'air est frais mais plus on monte, plus la vue est dégagée, et on est bien motivé pour arriver jusqu'en haut ! En chemin ils essaient de me faire peur avec des légendes urbaines d'attaques d'ours sur des promeneurs... mais je n'ai même pas peur :o)
Bref on rigole bien pendant la montée, ce qui nous aide pas à avancer très vite...

pict4311

Des parapentes s'amusent à descendre et remonter jusqu'au sommet avec les courants d'air chaud, moi je guette les arbres pour apercevoir les premières "couleurs" que tout le monde ici attend avec impatience !

pict4314

pict4315

Enfin arrivé en haut le spectacle est au rendez-vous, on peut admirer les collines qui descendent jusqu'à la ville de Québec au loin. C'est aussi l'occasion de faire une petite pause pour admirer le paysage, mais aussi pour reprendre des forces pour la descente.

pict4320 pict4326

pict4322

pict4323

pict4324

C'est sympa de regarder le couché de soleil en haut de la montagne, mais ça veut dire qu'après faut redescendre en nocturne !!!

pict4327

Posté par raphael giraud à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Couché de soleil sur Capleton

Pas grand chose à raconter ici.
Je rentrais en bus (9h de bus quand même) de Percé jusqu'à Rimouski pour retrouver Maude avant de redescendre à Québec, quand le bus s'est arrêté à Capleton pour une halte de 30mn le temps de diner...

J'en ai surtout profité pour admirer le couché de soleil (à 18h30... hé oui il fait déjà nuit super tôt ici !) au bord de l'océan... c'était vraiment canon !

pict4256

pict4259

pict4268

pict4271

pict4274

pict4288

Posté par raphael giraud à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un "souper" à l'auberge de Percé

Curieuse équipe que j'ai rencontré dans cette auberge de Percé. Nous n'étions pas nombreux, et après une première soirée à sympathiser, et une après-midi à discuter (ou d'autres comme moi à lire) dans l'auberge en attendant que la pluie cesse, Kathleen, Vladimir et Eric ont décidés d'organiser un grand souper le soir même avec toutes les personnes de l'auberge.

pict4241

Pour vous raconter cette charmant soirée, quelque part presque dans un espace parallèle, laissez-moi vous introduire les personnages principaux :

- Kathleen : c'est la personne qui tient l'auberge de Percé. 65 ans, une gentillesse à fleur de peau, et une énergie débordante. Avant de devoir s'occuper de cette auberge, Kathleen habitait avec son mari dans une petite maison en Gaspésie. Elle vous racontera d'un ton détaché qu'en l'espace d'une semaine, son mari décèdera des suites d'une longue maladie, sa maison va entièrement bruler, et elle va apprendre qu'elle a un grave cancer... Aujourd'hui elle s'est remise de toutes ces tristes péripéties, et croque la vie à pleine dents.
(chemisier rouge à côté de moi sur la photo du dessous)

- Danielle : française, 65 ans aussi, ancienne 68tarde chevronnée, un peu aigrie par les désillusions d'un monde meilleur mais plus que jamais militante acharnée pour une société égalitaire. Je ne raconterai pas ici en détail comment je me suis fais un plaisir de la lancer sur des sujets où elle démarrait au quart de tour, tels que "le syndicalisme en France", "le référundum sur la constitution européenne", "la montée du pouvoir de Sarkozy" etc... uniquement pour avoir le plaisir et l'amusement de la voir s'enflamer en moins d'une seconde et de pouvoir jouer l'avocat du diable !! Pour le fun je me suis permis de noter une de ses répliques quand je lui demandais -encore une fois pour la provoquer- pourquoi elle avait réservé chacune de ses nuits en auberge 3 mois avant de partir de France, ce qui a plus du psychopathe de l'organisation que de l'anarchie qu'elle prône, ce sur quoi elle me répond le plus sérieusement : "je suis une anarchiste ordonnée, une anarchiste caviar !" ... oui ben pourquoi pas ! (à côté de la japonaise sur la 2ème photo)

- Eric : jeune belge de 23 ans, celui-là même que je croise dans toutes les auberges depuis Tadoussac. Il fait le tour du Québec pendant 1 mois après avoir fini des études de gestion hotelière, et avant de commencer à travailler. (foulard rouge)

- Vladimir : jeune suisse de 20 ans, traverse le Québec en vélo avant de commencer ses études en design à Lausanne. (t-shirt noir)

- 3 jeunes japonais (2 japonaises et 1 japonais) : qui fuient à proprement parlé leur pays et leur culture pour découvrir des pays moins sévères et donnant plus de droit à l'individu.

pict4244

Nous voila donc tous réunis autour d'une joyeuse tablée. Eric et Kathleen ont passé l'après-midi à cuisiner (poisson à tous les plats). Je me suis occupé de faire un feu dans le poêle après avoir mis le couvert, les autres viennent juste d'arriver, un peu surpris par cette initiative. Bien évidemment tout le monde commence à être bien joyeux après avoir bu quelques bières en apéritif, et la discussion va bon train, principalement en français, mais avec beaucoup de traduction en anglais pour nos amis japonais.

pict4245

C'est à peu près à ce moment là que Kathleen a pris le lead dans les discussions en racontant sa vie...
Pour se divertir, elle partage son temps en 2 activités principales :
- la première, faire des blagues à son entourage. Ca va de la petite blague au téléphone à son amie qui fait le ménage dans l'auberge en lui disant que son fils s'est fait arréter et qu'elle doit venir le chercher au poste de police, en passant par la blague qu'elle fait à sa fille, de mèche avec son petit fils de 14 ans, en cachant dans le porte-feuille de son petit fils des capotes pour que sa mère les trouve et se demande horrifiée ce que son fils fait dès l'âge de 14 ans, jusqu'à la blague de mettre de l'huile dans le produit essuie-glace de la voiture de son voisin (perso évitez de me la faire celle-ci parcequ'elle me ferait pas trop rire !!).
- sa deuxième activité, rencontrer des hommes sur internet. Déjà nous avons tous le sourire aux lèvres, quand elle se lance dans les différentes rencontres qu'elle a pu faire... Elle nous raconte comment un homme avec qui elle discutait depuis longtemps sur internet lui envoie des fleurs par la poste, puis insiste ensuite pour venir la voir chez elle... ce sur quoi elle lui répond "je n'ouvre pas les cuisses pour une douzaine de rozes"...
Aucun des japonais ne rigole, pas même un sourire... "vous avez compris ?" leur demande-t-elle morte de rire... "oui" répondent-ils froidement... "mais ça vous gène que je raconte ça ?" leur demande-t-elle... "oui" répondent-ils froidement de nouveau... oups, cassage d'ambiance autour de la table, vite un autre sujet de conversation pour faire diversion à ce petit différent de culture !

pict4246

pict4247

Enfin pour aider la digestion, Kathleen nous entraine tous faire une promenade de minuit sur la plage. Sympa, sauf qu'il pleuvait, qu'il faisait 2°c, et que j'étais trempé et fatigué... mais pour aller jusqu'au bout de cette soirée un peu déjantée, j'ai quand même suivit le mouvement, histoire de profiter du spectacle de mes deux sextagénaire faire de la balançoire en k-way à minuit sous la pluie avec un jeune de 20 ans halluciné :o)

pict4249

Posté par raphael giraud à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]