22 mars 2006

Montevideo, capitale de l'Uruguay

uruguay__1_ uruguay__2_

Histoire de profiter de la proximité de Buenos Aires avec l'Uruguay, et ayant quelques jours a utiliser avant de prendre mon vol pour Ushuaia, je décide d'aller visiter la capitale de l'Uruguay pendant 2 jours... En fait il suffit juste de traverser en bateau la baie qui sépare les deux pays. Il y a pas mal de lignes qui effectuent le trajet tous les jours (beaucoup de familles sont réparties sur les 2 rives), mais je choisis le plus économique, qui signifie aussi le plus long... 3h de traversée. Je ne me plaint pas, les fauteuils sont hyper confortables et je m'endors a peine partis...

uruguay__5_ uruguay__6_
uruguay__10_ uruguay__11_

Apres les 3h de bateau il me reste a affronter 3h de bus pour arriver dans la capitale, Montevideo. Et la surprise... ! Je ne sais pas trop quelle image vous avez quand de l'Uruguay, mais perso avant ce voyage je ne savais même pas où c'etait et je pensais que c'etait un pays sous-developpé, pauvre avec des guérillas...
Bon j'atteris de mon petit nuage d'ignorance en arrivant dans la dite ville... C'est une ville moderne et européanisée par exellence ! Plus petite que Buenos Aires mais dans la même lignée. Le climat est trés similaire d'un climat tempéré continental, les rues sont étroites avec d'anciens batiments et toutes bordées de platanes... ici c'est la fin de l'été et le début de l'automne et on voit déjà quelques feuilles tomber par-ci par-la...

uruguay__4_ uruguay__7_

Seule surprise, au milieu des peugeot, renault et mercedes, il y a des calèches a cheval un peu partout. Je réaliserai un peu apres qu'elles sont quasiment toutes conduites par des gamins et qu'en fait il s'agit du service de ramassage des ordures... C'est bizarre de marcher dans les rues modernes et de sentir le crotin de cheval... un vrai paradoxe !

uruguay__12_ uruguay__13_
uruguay__14_ uruguay__35_

Quasiment tous les 2 patés de maisons il y a de grandes places avec pleins d'arbres, des bancs remplis de gens qui discutent et des immeubles immenses qui bordent le tout. Je ne connais pas grand chose de l'économie du pays mais en tout la vie a l'air clémente dans cette ville !

uruguay__15_ uruguay__16_
uruguay__18_ uruguay__34_

Je continue ma balade en descendant vers le port. Je passe par tous pleins de rues piétonnes et commerçantes, et j'arrive finalement sur l'ancien marché, reconverti en grande halle avec uniquement des restaurants dont la plupart servent les poissons pêchés du jour. Mon guide recommande de venir y manger le midi... mais ce n'est pas trop dans mon budget et surtout ça ne me dit rien de me faire un super repas si je suis tout seul...

uruguay__20_ uruguay__22_
uruguay__23_ uruguay__25_

Je prend un peu la brise marine pour voir la tombée du jour, mais toute aussi jolie qu'est la ville, un port reste un port et ça n'est pas vraiment l'endroit ou je me sens le plus en sécurité alors je ne m'attarde pas des masses et retourne a mon hotel...

uruguay__33_ uruguay__8_
uruguay__26_ uruguay__27_

Ce coup-ci ça n'aura pas été tres difficile de choisir ou dormir, ce n'est pas comme a Buenos Aires ou il y 10 auberges de jeunesse, ici il n'y en a qu'une et les voyageurs ne sont pas foule... Pour autant l'auberge est vraiment agréable, salon avec cheminée, table de ping-pong, internet etc...

uruguay__31_ uruguay__32_

Je m'assois devant la télé et aussitôt on me propose un verre de vin... bonne technique pour faire connaissance ! Je fais ainsi la connaissance de Andy (anglais mais avec un accent ecossais) et Steinunn (islandaise et ne me demandez pas comment ça se prononce ! Elle me racontera comment elle a monté son propre journal il y a 4 ans et comment elle voyage aujourd'hui apres l'avoir revendu a un grand editeur islandais... a 24 ans... c'est exellent de rencontrer des gens comme ça, ça me sort du cercle de personnes qui ont fait les memes etudes que moi, qui bossent dans les memes boites, je me rend compte qu'il y a plein de choses possible a faire autre que le chemin monotone des grandes entreprises !). On discute des classiques, a savoir nos itinéraires passés et a venir... et Giuseppe (italien de Milan qui fait une thèse d'antropologie sur les anciennes tribus d'amerique du sud !) nous invite a partager son repas, des pâtes avec une sauce secrète de sa famille... un délice !

uruguay__37_ uruguay__38_
uruguay__28_ uruguay__30_

Je comptais dormir ce soir la pour me reposer de ma semaine de sorties a Buenos Aires... mais ce sera pour une autre fois... c'est les 24 ans de Andy et tout le monde sort boire un verre dans les bars de Montevideo... je fais le petit joueur et rentre me coucher le premier... a 3h du matin... je dors debout et je en veux pas être trop fatigué pour la suite, Ushuaia, la Terre de Feu !!!

Posté par raphael giraud à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]