Comment vous expliquer le passage de la frontière entre le Nicaragua et le Honduras... Bien qu'on nous a demandé de remplir beaucoup plus de papiers que d'habitude... personne ne vient nous demander quoique ce soit et il me suffit de soulever la petite corde qui délimite le Honduras pour me retrouver comme par magie au Nicaragua !!!

img_15201

Enfin avant d'arriver jusqu'a la frontiere on a bien morflé ! Je suis partis de Roatan avec Marion et Soledad... sous la pluie pour changer ! Il nous aura quand meme fallu  2 bonnes journées de transport pour arriver enfin a Granada ! D'abord nous avons du prendre un bus pour aller de La Ceiba a Tegucigalpa (capitale du Honduras) dans laquelle nous avons dormis dans un hotel miteux a cote de la gare... Je suis bien content qu'on ait survecu... comme tous quartiers proche de la gare c'etait hyper craignos... types louches, vieilles odeurs... ca me coupait carrement l'envie de sortir meme pour aller manger ! Heureusement que j'etais bien entouré je me sentais un peu plus en securite (c'est ironique biensur : je me sentais encore moins en securite avec 2 jolies filles que tout seul !)... Ensuite il a fallu prendre un bus le lendemain matin pour Managua (capitale du Nicaragua) pour enfin prendre un bus pour Granada dans la soiree ! Arrivé a la gare pour acheter notre billet pour Managua on nous annonce qu'il n'y a plus de place mais qu'on peut quand meme acheter nos billets et voyager debout... pendant 8h ! Ils sont droles des fois... Enfin on achete quand meme nos billets et en casant quelques enfants sur les genoux de leurs parents nous arrivons a rentrer dans le bus !

img_1522

Il pleut quasiment jusqu'a ce que l'on sorte du Honduras et je sature completement... tellement que je n'apprecie meme pas la nature verte et luxuriante que l'on traverse, malgre l'enthousiasme de Marion...
Des les premieres minutes a Granada je me sens de nouveau bien... Je suis de retour dans ce style de ville coloniale que j'ai connu a San Cristobal et Antigua... il fait chaud, il y a des couleurs, un parc central animé... la vie semble beaucoup plus agreable !

img_1528 img_1534

Je decide de ne pas faire grand chose et de lezarder... au programme balade et passage chez le coiffeur qui m'a vraiment raté : premier essai avec une tondeuse et un tout petit sabot sur la tempe droite... arghh il me rase completement ! Deuxieme essai avec un sabot un peu plus grand sur la tempe gauche... bon vu ma tête le coiffeur a abandonné la tondeuse (je me retrouve juste avec 2 coups de tondeuses sur les tempes de chaque côté... et même pas de la même taille !) et s'est mis aux ciseaux... mais ce bougre avait peur du coup de couper trop court et donc m'a tout laissé sur la tête... trop class... j'ai ete oblige d'essayer de rattraper ça avec mes ciseaux a ongles en face d'une glace pour retrouver une coupe un peu plus "dégradée"... mais bon ca reste bien moche quand meme :o(
Marion m'a suivi aussi chez le coiffeur... mais meme si elle trouve qu'il lui en a coupe un peu trop elle au moins c'est joli !!

img_15361 img_1541

Avec Soledad qui est revenue de la visite du volcan Macaya le matin, nous partons visiter le marché de la ville...  En chemin les filles croisent une boutique de robes de princesses pour petites filles et deviennent hystériques... du coup essayage obligatoire...

img_1538 img_1539

Arrivés au marché on est pris par l'odeur environnante : tout est completement degueulasse... Soledad me menace de vomir si je ne decide pas de sortir du marche... mais je reste fascine par les couleurs, les odeurs (effectivement a vomir) et les gens...

img_1543 img_1548

La viande est dehors depuis le petit matin, les mouches tournent autour de partout, y a des chiens qui rodent... j'avais vu pas mal de marches crades depuis le debut, mais avec Marion on etait tous les 2 d'accord pour dire que c'etait vraiment de loin le plus sale !

img_1547 pict0162

Finalement on se rabat sur la place centrale ou les filles passent des heures a regarder et essayer les bracelets et colliers artisanaux (des fois c'est sympa de se balader avec des filles et des fois c'est bien relou aussi :o), enfin consolation pour avoir attendu tout ce temps... un coucher de soleil qui illumine toute la ville sur un ciel chargé de nuages sombres...

img_1558 img_1561

Pour finir la journée en beauté rien de mieux qu'une bonne biere a l'auberge ou on est au Bearding Monkey (sympa et pourtant on dort sur des matelas a meme le sol dans un dortoir !)... Soledad nous donne des cours d'espagnol de "puta madre" (cf l'auberge espagnole) mot qu'elle utilise quasiment a chaque fin de phrase... Marion parle carrement mieux que moi en espagnol, mais malgre la prononciation argentine (qui ressemble beaucoup a de l'italien) je fais pas mal de progres !

img_1567

img_1572