15 janvier 2006

Sortie du samedi, Zona Rosa

Avec Julian et Rob (Robert de son vrai nom anglais, mais ici pour les intimes Roberto) on se motive samedi soir pour faire la fête et gouter a la vie nocture de Bogota...

img_2410 img_2415

On commence la soirée par la degustation d'une delicieuse bouteille de rhum (dans un emballage en carton) dans un tabac au coin de la rue... c'est carrement glauque mais ca nous fait bien delirer... en tout on est 5, avec 2 poivraux completement morts a la table d'a cote...

img_2413

Finalement on se decide a continuer la petite prechauffe dans notre dortoire, musique a l'appui... on etait bien en forme et fin pres pour sortir dans la ville... direction le quartier de la zona rosa, la ou sont tous les bas et nightclub de la ville...

Et effectivement c'etait dur de choisir... il y en avait tellement qu'on savait pas trop ou aller... finalement on a choisi un des moins chers... bon pas forcement le mieux mais suffisant pour danser un peu... Retour a 5h du matin en taxi, avec un petit mal de tete et de ventre le lendemain matin !

Roberto reviendra avec un numero de tel pour lequel il aura bataillé fort mais qui malheureusement pour lui ne repondra jamais... bah c'est la vie :o)

Posté par raphael giraud à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Les murs de Bogota

Je vais vous epargner des lignes et des lignes de texte dans ce message...

img_2345 img_2408

J'avais juste envie de vous faire partager quelques images des murs colorés de Bogota...

img_2346

Il y a des restes d'affiches et des graffitis un peu partout, mais beaucoup plus elaborés que les simples signatures et je dois dire que ça rend plutot bien !

img_2347

Posté par raphael giraud à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Museo del Oro

Attraction incontournable, musée star de Bogota... le musée de l'or !

1

On trouve dans ce musée tous les objets en or fabriqués par les indiens avant l'arrivée des espagnols. Ces memes objets qui vont fasciner les espagnols et declencher la quete des mines d'or pendant des siecles !

2 3

En realite ils ne restent pas beaucoup de pieces car les espagnols ont vraiment pris tout ce qui pouvait etre pris lors de leur arrivée ! Ces objets ont ete decouvert dans des tombes durant le dernier siecle.

4 5 6

En dehors de l'attraction des pieces en elle-memes (je vous laisse regarder les photos pour cela, pas besoin de decrire en plus), on apprend comment ces bijoux etaient fabriqués (pour la plupart, pectoraux, bracelet, boucles d'oreilles, masques, colliers, et un peu a part, des personnages) : scultés dans de la cire puis englobés de glaise qui seche et qui est chauffé pour faire fondre la cire et libérer l'espace qui est alors remplis par l'or fondu...

7 8

On apprend aussi que ces objets avaient 2 utilisation : couvrir les morts (personnages importants uniquement... l'or etait deja un symbole de pouvoir), ou utilisés a la place des sacrifices humains pour faire des offrandes aux dieux (d'ou l'utilisation de personnages), jetés dans des lacs ou des volcans pour "retablir l'equilibre de la nature".

On apprend aussi -et c'est reellement fascinant !- toute l'histoire de la conquete de l'or par les conquistadors espagnols ! Au debut a leur arrivée ils ont chercher dans la riviere qui coule au milieu de la Colombie, puis ils ont ensuite realisés (1 siecle apres etre arrivés pour la premiere fois) que peut-etre l'or venait des montagnes... C'est comme ca qu'ils ont decouvert toute une civilisation d'indiens tres developpée qui vivaient la ou il y a la ville actuelle de Bogota ! Ils vont effectivement decouvrir que ce peuple a beaucoup d'objets en or... En voyant tout cet or ils se sont dit qu'il devait y avoir des mines dans les montagnes qui devaient contenir encore plus d'or et ils se sont mis a creuser un peu partout...

Et la surprise : pas d'or mais des mines de sel et surtout d'emmeraudes (encore exploitées aujourd'hui)...
Quelques decennies plus tard ils vont realiser que l'or vient de marchandage avec les civilisation plus eloignées...
Quand ils s'apercoivent (et oui ils ont commencé par prendre avant de voir les rythes et traditions... et donc ils sont passés a cote de beaucoup de chose !) que la plupart des objets d'or etaient utilisés pour faire des offrandes en les jetant dans des lacs ils se lancent dans les quetes des lacs pour les vider... jusqu'a creuser des trous dans les montagnes expres pour vider les lacs ! Meme s'ils ont trouvés beaucoup beaucoup d'objets, la plupart des expeditions ont echoué...

9 10

Finalement (il y a toujours eu quelque chose qui a relancé le mythe de la conquête de l'or) emerge la legende d'El Dorado... l'histoire d'un prince couvert d'or qui chaque année plonge dans un lac (toujours la meme raison d'offrande) pour se laver de l'or qu'il a sur lui... Mythe ou legende ? Toujours est-il que s'il y a vraiment un prince qui peut se couvrir d'or ca veut dire qu'il doit en posseder beaucoup... et voila tout le monde repartit dans le delire de la conquete de l'or... Le mythe commence a s'effriter jusqu'a ce qu'on decouvre un objet representant ce prince justement sur la barque qui l'amene au milieu du lac ou il doit se plonger (cf photo en dessous... une des pieces les plus fameuses du musée) et qui confirmerait donc son existence...

11 12

Bref... tout pleins de beaux bijoux, de belles histoires... un musée captivant !

13

Posté par raphael giraud à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Balade dans les rues de Bogota

A peine arrivé a Bogota, je boue d'impatience de decouvrir et voir a quoi ressemble cette ville ! Je me depeche de poser mes affaires dans l'auberge et je cours parcourir au hasard (enfin plus ou moins) les rues de la capitale de la Colombie !

balade_bogota__1_ balade_bogota__2_

Adieu les préjugés sur Bogota ville dangereuse, sombre, avec des cabanes en taules, des rodeurs...
Je me retrouve dans ce qui ressemble grandement a n'importe quelle grande ville européenne... Des rues animées, des gens en costumes qui courent dans les grandes avenues, des jeunes qui flanent sur les grandes places, des monuments historiques un peu partout...

balade_bogota__3_ balade_bogota__4_

La ville fait un peu plus de 8 millions d'habitants... donc la encore c'est de la taille de Paris pour vous donner une idée... C'etait deja une ville indienne lorsque les espagnols sont arrivés... Elle etait faite de maisons en bois mais apparement c'etait une grande ville ! Les espagnols ont cronstruits des maisons dans le style colonial que je commence a bien connaitre maintenant. Cette ancienne ville coloniale est toujours presente et monte sur les collines qui entourent la ville. Elle constitue le quartier historique appelé La Candelaria et est plutot jolie meme si beaucoup de gens disent avoir peur de s'y aventurer (honnetement c'est hyper tranquille et sur... il y a des policiers partout...).

balade_bogota__5_ balade_bogota__6_

Mes pas m'entrainnent dans des quartiers un peu moins bien frequentés effectivement, enfin pauvres tout simplement, mais de jour je ne ressens aucune insecurite !

balade_bogota__7_1

Pour parfaire ma promenade j'assiste a la ceremonie annuelle de l'intronisation de la nouvelle garde du palais presidentiel pour la nouvelle année... impossible de prendre des photos du palais mais j'ai reussi a prendre quelques photos de la garde !

balade_bogota__8_ balade_bogota__10_

Il y a beaucoup de paramilitaires un peu partout dans la ville mais pour autant dans le centre meme de la ville, a part des clochards il n'y a pas de gangs de jeunes armés, pas de guerillas, et meme de nuit on peut se balader sereinement ! Certains quartiers sont remplis de bars, de cafés, de restaurants... de magasins, bref une ville moderne comme tout le monde connait bien et je m'y plais beaucoup !

balade_bogota__11_

Avec Julian (allemand rencontré dans la premiere auberge... car apres s'etre rendu compte qu'on n'etait les 2 seuls occupants de l'auberge et qu'on ne pouvait pas sortir apres minuit on a trouvé une super auberge avec pleins de jeunes dans laquelle on a vite demmenagé !) on pars le premier soir en quete d'un repas economique... Soupe au poulet, suivi d'un morceau de viande avec riz, frites, legumes, haricots et une boisson pour 2600 pesos... soit 1,3 dollars soit 1eur... ca fait du bien au porte-monnaie ! Du coup on s'autorise une petite biere dans un bar...

Pas de chance on atterit dans un "show bar" avec danseuses, et prostituées... hum on se sent pas vraiment a l'aise parmi tous ces gars un peu bizarre et on trouve enfin un bar "normal" (essayer d'expliquer a quelqun que vous chercher un bar sans filles qui viennent vous aborder avec des intentions absolument pas cachées... et bien croyez-moi c'est pas evident... on a eu pas mal de reponses du style "vous aimez pas les filles ?"... la encore dur a expliquer que c'est pas vraiment le genre de choses qu'on recherchez et qui a l'air assez commun ici en fait...).

balade_bogota__12_ balade_bogota__13_

Posté par raphael giraud à 16:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 janvier 2006

Premieres heures en Colombie !

Je vais essayer de faire court cette fois-ci !
Juste un petit message pour vous dire qu'apres un voyage en toute tranquilite me voila enfin a Bogota en Colombie ! Les gens sont tres gentils, la ville est jolie et tres animée, il fait frais mais beau... que demander de plus ? Ah si... les colombiennes sont vraiment ravissantes !

Au programme de ma premiere soirée dans la capitale, avec un allemand rencontré dans mon auberge, on va essayer de trouver un bar ou une boite pour sortir (et je vais essayer de pratiquer un peu ma salsa) ... !

Posté par raphael giraud à 17:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 janvier 2006

Panama, dernier petit tour avant de partir

Derniere petite balade dans les rues et promenades de Panama... Je me sens a l'aise dans cette grande aglomeration... Il y a cette meme atmosphere assez reconnaissable des grandes villes au bord des oceans ou des mers, New York, San Francisco, Tanger, Marseille, etc... Les gens sont completement metissés ici, petits, grands, noirs, blancs, indiens (meme encore des indigenes en tenue typique !), j'ai meme vu des asiatiques alors que je n'en ai vu aucun dans tout le reste de l'amerique centrale !

canal__2_

Parmi les particularités interessantes, j'ai remarqué avec presque surprise (parceque je l'avais lu dans mon guide mais que je n'y avais pas trop cru au debut), qu'il n'y a pas de passages pieton ici... et que la priorité revient incontestablement aux voitures, camions et bus, qui roulent tous comme des gros tarés (je comprends pas comment il n'y a pas plus d'accidents !). Du coup on se retrouve a traverser -en courant et en zigzagant entre des files de voitures- des 2 fois 3 voies, soit avec la vitesse ou les gens roulent l'equivalent d'un autoroute en France en exagerant un peu ! Bon j'evite du coup de traverser les routes quand je n'y suis pas obligé, car quand on se pose la question de savoir si on a le temps ou pas de passer devant le taxi qui arrive a fond devant avec la pression du vieux bus qui deboule derriere en klaxonnant, c'est un peu flippant !!!

Derniere petite particularite du coin : les cantines a gogo partout dans les rues. On rentre, on prend un plateau et on choisit ce qu'on veut manger qui repose devant soi dans de grandes gamelles... bref comme au resto U du bon vieux temps ! L'avantage c'est que tu vois un peu a l'avance ce que tu vas avoir dans ta gamelle, que c'est pas trop mauvais et que ca coute pas cher !

canal__1_ canal__3_

Cet apres-midi j'ai realise apres pas mal de doutes que Panama a une heure d'avance sur le reste de l'amerique centrale, et que donc ca fait 2 jours que je vivais avec une heure de decalage ! Je me disais bien aussi qu'il faisait nuit tot, que les magasins fermes surprenament a 17h et qu'on crevait de chaud a 10h du matin :o)

canal__4_ canal__5_

Avant de partir je fais une petite promenade sur les iles au nord de la ville, je creve un peu de chaud mais je survis : a droite vue sur la baie et la ville de Panama, a gauche vue sur l'arche qui enjambe l'entrée du canal de Panama... sympa comme balade !

canal__6_

Voila demain matin a 12h00 je decole pour Bogota et la Colombie et je suis super exité de prendre un nouveau depart et de remonter dans un avion !

Posté par raphael giraud à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tranche d'histoire sur le Canal de Panama

Une merveille d'ingenieurie, traversant plus de 80km de Panama City sur la cote Pacifique a Colon sur la cote Atlantique, coupant en 2 le continent americain, le Canal de Panama est un des plus canaux fluvial les plus connus au monde !

canal__7_ canal__11_

Pres de 14 000 bateaux traversent le canal chaque année (avec une moyenne de 37 bateaux par jour), et chaque bateau transporteur international est construit avec le cahier des charges du canal : 305m de long, 33,5m de largeur... Il y a 3 ecluses sur les 80km qui surelevent les bateaux de 36m par rapport au niveau des oceans (2 ecluses de 10m et une de 2 fois 8m) !
Les bateaux payent en fonction de leur poids, avec une taxe moyenne de 30 000 US$. Le montant le plus élevé jamais payé a été fait en 2001 par un bateau francais appelé Infinity qui pesait 90 000 tonnes ! Le plus petit montant, 0,36 US$, a été payé par Richard Halliburton qui a traversé le canal a la nage en 1928 :o)

Si on cherche vraiment a remonter a l'origine du canal, il faut remonter en 1524, lorsque le Roi Charles V d'Espagne ordonne une étude sur la faisabilité de la construction d'un tel canal...
En 1878 le gouvernement Colombien (hé oui, a l'époque le Panama faisait partie de la Colombie, et ce jusqu'a la guerre civile colombienne de 1903 ou une revolution eclate cote Panama et declare le pays independant le 3 novembre 1903 !) offre un contrat de construction pour un canal a l'entreprise Lucien NB Wyse, laquelle vend ce meme contrat au diplomate francais Ferdinand de Lesseps qui remet la direction des travaux a l'entreprise francaise Suez Canal dans une entreprise jointure appelée "Compagnie Universelle du Canal Interocéanique".

canal__10_ canal__8_

Les travaux commencent en 1881. Lesseps veut construire un canal sur plusieurs niveaux le long de la voie de chemin de fer deja existante au meme endroit. Malheureusement comme tout le monde le sait le projet rencontre beaucoup plus de difficultées que prévues : la fievre jaune et la malaria tuent plus de 22000 ouvriers ! A cote de ca des problemes techniques et financiers finissent d'achever l'entreprise qui fait faillite en 1889...

Un des ingénieurs de Lesseps, Philippe Bunau-Vanilla essaie de monter une nouvelle entreprise pour continuer les travaux, mais en meme temps les USA affirment vouloir construire leur propre canal quelque part aussi en Amerique Centrale, peut-etre au Nicaragua...
Les francais, incapables de finir le canal se resoudent a vendre leur concession aux USA... Philippe Bunau-Vanilla demandera la permission au gouverment colombien de conclure la vente du contrat en 1903 mais la Colombie refusera.

canal__12_ canal__17_

C'est a peu pres a ce moment la que la guerre civile eclate en Colombie. Bunau-Vanilla qui a beaucoup a gagne financierement s'il arrive a vendre le canal aux americains demande au gouvernement des USA de soutenir la revolution de Panama dans l'affirmation de son independance pour etre libre de conclure la vente du contrat... Chose dite chose faite, le Panama se retrouve independant et est reconnu par les USA. La Colombie essaiera de reconquerir la province mais sera repoussée par les navires americains !

Le 18 novembre 1903 Bunau-Vanilla signe la vente finale avec le secretaire US, et donne aux USA beaucoup plus de droits que dans le traite initial (ben oui tant qu'a faire puisque le nouveau gouvernement n'est pas assez fort pour imposer sa loi autant vendre ce qui nous appartient pas !). A retenir parmi ces droits, principalement : des droits de souveraineté a perpétuité sur la zone du canal ! Ce traitée va donner lieu a des décennies de frictions entre Panama et les USA, du fait de sa légitimitée plus que controversée et aussi car il donne clairement beaucoup plus d'avantages aux USA par rapport au Panama ou le canal se trouve...
Pour sa part la Colombie continuera de reconnaitre le Panama comme un pays independant jusqu'en 1921 ou les USA payeront 25 millions US$ de dédommagement...

canal__14_

La construction reprend alors en 1904 et nécessite plus de 10 ans et 75000 ouvriers pour arriver a sa fin. Sa construction reste un des chantiers les plus grandioses du 20eme siecle, en depit des maladies et de toutes les difficultes techniques. Le premier bateau traverse le canal le 15 aout 1914.
La zone du canal et ses environs devient alors une colonie de l'armée americaine, avec ses propres écoles, entreprises, maisons...

canal__15_ canal__16_

Pour autant les conflits entre les USA et Panama au sujet du canal vont se poursuivre jusqu'en 1977 et la signature d'un traité par Torrijos, president du Panama et Jimmy Carter, president americain. Le traité affirme que les USA vont rendre progressivement la propriete du canal (avec un retrait dans le meme temps des troupes americaines) au Panama pour laisser le controle complet du canal au Panama le 31 decembre 1999. Le meme traite spécifie que le canal doit rester neutre en temps de paix mais aussi de guerre a tous pays, avec une clause permettant aux USA de réintervenir apres 1999 si besoin est de defendre le canal.

Apres une guerre civile au Panama, une invasion du pays par l'armée americaine pour sauvegarder ses interets, les USA ont rendu le controle du canal au Panama a la date prevue du 31 decembre 1999.
Vous allez rire mais finalement ce retrait a été tres controversé au Panama puisqu'avec le retrait des troupes americaines plus de 4000 panamiens ont perdu leur travail, et l'impact économique s'eleve a plus de 350 millions US$ !!!

canal__18_ canal__19_

Apparemment le gouvernement panamien dirige plutot bien le canal jusqu'ici... a suivre !

Posté par raphael giraud à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2006

Welcome to Panama City !

Trajet sans histoire pour aller de San Jose a Panama... sauf que j'ai rarement été dans un bus avec aussi peu de place pour mettre ses jambes ! Mon voisin a cote de la fenetre avait litteralement ses genoux sous le menton (pas tres comfortable pour 15h assis dans un bus !) mais j'avais la chance d'etre cote couloir et de pouvoir allonger mes jambes en me mettant de travers...

Pour la premiere fois depuis mon depart j'ai eu presque un soucis a la douane !
Pour rentrer au Panama il faut necessairement avoir sur soi un billet de sortie du pays (comme pour rentrer dans tous les pays me direz-vous) mais ici ils me l'ont demandé... et evidemment je n'en avais pas ! Ensuite ils m'ont demandé combien de liquide j'avais sur moi... il est explicitement demandé d'avoir sur soi un minimum de... attention accrochez-vous... 500 US$ !!! Pour un pays d'Amerique Centrale ca surprend un peu ! Enfin apres pas mal de negociations (et la je suis content de commencer a baraguiner quelques mots en espagnol !) avec l'officier de la douane et apres avoir changer tous l'argent que j'avais sur moi (soit 140 US$... j'avais deja de la chance car je n'ai jamais traversé une frontiere avec autant d'argent sur moi !) j'arrive enfin a le convaincre de ma bonne foi de touriste et il me tamponne mon passeport... ouf !

panama__8_ panama__7_

J'arrive donc a 4h du matin a la station de bus de Panama (c'est pas l'heure que je prefere pour arriver dans une ville et chercher un hotel !), et apres avoir esquiver quelques chauffeurs de taxis malhonnetes je me trouve un taxi qui accepte de m'emmener a l'UNIQUE auberge de jeunesse de la ville... qui s'averera malheureusement complete :o(

J'atteris finalement dans un hotel au milieu de la ville, pas trop mal sans etre trop cher... et m'accorde une bonne grasse matinee jusqu'a 11h pour ratraper la nuit un peu courte ! Ensuite operation billets d'avion... je trouve facilement une bonne agence de voyage proche de mon hotel et j'achete mon depart pour Bogota (vendredi 13 a midi) ainsi qu'un billet Manaus - Fortaleza pour le Bresil...

panama__3_ panama__10_

Une fois les obligations effectuées, je pars a la découverte de la dite ville !
Panama est une ville contrastée, avec un coté ancien, et l'autre coté de la ville completement developpée et moderne...
La ville moderne c'est un peu le Miami de l'Amerique Centrale : palmiers et buildings en bord de mer... perso j'aime bien, ça fait du bien de se sentir de retour a une vie moderne ! Panama a mis en place le meme systeme juridique et fiscal que la Suisse et du coup toutes les banques du monde ont un bureau dans cette ville, et toutes les banques americaines ont une tour dans cette ville ! Ici la monnaie c'est le dollars US (mais la vie reste bon marche quand meme), il y a beaucoup d'argent, beaucoup de grosses voitures, de grandes villas, de yatchs etc...

panama__11_ panama__28_

De l'autre cote de la ville (il suffit de prendre la promenade qui longe l'ocean) on se retrouve dans le vieux Panama... celui des films (c'est ici qu'a ete tourne "The Taylor of Panama" par exemple), celui des clichés... la vieille ville coloniale, avec des murs de toutes les couleurs, des balcons en fer forgé accrochés aux façades, des cafés sombres, des hommes avec des chapeaux qui fument a l'ombre etc... (il fait tres chaud ici... 35deg a l'ombre !).

panama__15_ panama__16_

C'est assez surprenant car dans cette vieille ville la moitie des batiments sont en train d'etre renoves, et l'autre moitie tombent completement en ruine... a beaucoup d'endroit il ne reste que les façades des immeubles...

panama__26_ panama__29_

C'est habité de partout mais la aussi gros contraste : on peut passer d'une rue a l'autre d'un immeuble bourgeois a un taudis hyper glauque ou il est vivement recommandé de ne pas faire plus d'1m dans la rue, meme de plein jour !

panama__23_ panama__35_

A la pointe de la vieille ville on peut regarder la nouvelle ville et ses buildings de l'autre cote de la baie, ou tout simplement regarder la baie, les pelicans qui plongent a pic pour pecher des poissons, ou les enormes cargos qui passent au loin en se dirigeant vers l'entrée du canal (Canal de Panama, episode a suivre demain !).

panama__33_ panama__34_

Posté par raphael giraud à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2006

Flash back : Honduras - Republique Bananiere

Un petit message en flash back tant que j'ai un peu de temps (je voulais le faire lorsque j'etais encore au Honduras car c'etait plus approprié mais ca m'etait sorti de la tete a l'epoque...).

Je ne sais pas ce que vous evoque le terme de Republique Bananiere, mais personnellement avant de lire l'histoire du Honduras ca evoquait pour moi un pays de sauvage ou c'est le gros bazard partout...
Bon j'etais un peu loin du compte... en fait il y a une vrai histoire derriere ce terme, et je vais essayer de vous l'expliquer a partir de ce que j'ai lu sur le Honduras...

banane2

Vers la fin du 19eme siecle les traders americains ont soudainement trouvé un interet tout particulier dans les plans de bananes du Honduras, non seulement super fertiles (normal quand on voit le climat la-bas) mais aussi relativement proche des Etats-Unis en bateau. Pile a ce moment la, la technologie de la refrigeration a ete mise au point et du coup les entrepreneurs americains ont commencé a s'interesser a ces terrains au Honduras... Et ils ont ete plus qu'encouragés par les divers gouvernements du Honduras qui leur proposaient des aides et des offres d'achat interessantes...

3 entreprises emergent alors du lot en prenant controle de la plupart des terrains du pays : Standard Fruit, Cuyamel Fruit et United Fruit (qui rachetera par la suite Cuyamel)...
Chaque entreprise prend alors position pour un des partis politique du pays, et c'est la que la guerre commerciale commence... En 1918, 75% des plans de bananes au Honduras sont tenus par les entreprises americaines... Le Honduras -contrairement a ses pays voisins- ne reussira jamais a avoir sa propre entreprise nationale de production de bananes...

pub1 pub22

La banane represente 11% des exportations du Honduras en 1892, 42% en 1903 et 66% en 1913 !!
A ce moment la l'economie et la politique du Honduras est totalement dirigée par les interets des entreprises de bananes americaines...

Les choses s'empirent au point qu'en 1912 le president americain William Howard Taft envoie des Marines americain au Honduras pour "proteger les investissements americains".
Les Etats-Unis vont maintenir leur pouvoir avec la presence de leur armée dans le pays au travers d'une foultitude de guerres civiles dans la region, jusqu'a son apogée avec l'election de Ronald Reagan qui decide de monter une veritable armée americaine (plus de 12000 soldats dans ce tout petit pays !) basée au Honduras pour contrer les revolutions sandinistes du Nicaragua (la Contra War)...

Suite a de nombreuses manifestations un peu partout dans le pays, a de grosses pressions politiques et mediatiques internationales, le gouvernement hondurien refuse en 1988 de signer un nouvel accord permettant aux troupes americaines de rester dans le pays...

Aujourd'hui les soldats sont partis... les entreprises americaines sont toujours la :o)

Posté par raphael giraud à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un petit point en chiffres

Et voila aujourd´hui dimanche 8 janvier 2006 ca fait exactement 4 mois pile que j´ai quitté la France !!!Jusqu´ici on peut dire que tout va pour le mieux du monde !

En meme temps aujourd´hui on a atteint la barre des 15000 connections sur le site... une belle barre de franchie de nouveau ! A defaut d´avoir la possibilite promise par l´equipe de Canalblog que j´attends depuis 2 mois pour me permettre d´afficher dans la colonne de droite le compteur de connections, je vous mets une petite copie d´ecran... (je sais qu´il est possible en rentrant dans le code du site d´ajouter cette fonctionnalite mais je ne sais pas comment me servir du code et si on demande a coder son site apres on est oblige de le faire en entier et je prefere garder l´interface friendly !).

connexions

Posté par raphael giraud à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]