12 mai 2006

Salaire d'Uyuni

salaire_uyuni_j4__82_

salaire_uyuni_j4__84_

texte

salaire_uyuni_j4__1_

texte

salaire_uyuni_j4__5_ salaire_uyuni_j4__11_
salaire_uyuni_j4__22_ salaire_uyuni_j4__25_

texte

salaire_uyuni_j4__12_

texte

salaire_uyuni_j4__10_ salaire_uyuni_j4__17_
salaire_uyuni_j4__18_ salaire_uyuni_j4__21_

texte

salaire_uyuni_j4__27_

texte

salaire_uyuni_j4__42_ salaire_uyuni_j4__40_
salaire_uyuni_j4__41_ salaire_uyuni_j4__35_

texte

salaire_uyuni_j4__51_

texte

salaire_uyuni_j4__50_ salaire_uyuni_j4__52_
salaire_uyuni_j4__57_ salaire_uyuni_j4__44_

texte

salaire_uyuni_j4__55_

texte

salaire_uyuni_j4__45_ salaire_uyuni_j4__47_
salaire_uyuni_j4__53_ salaire_uyuni_j4__54_

texte

salaire_uyuni_j4__62_

texte

salaire_uyuni_j4__58_ salaire_uyuni_j4__59_
salaire_uyuni_j4__65_ salaire_uyuni_j4__66_

texte

salaire_uyuni_j4__56_1

texte

salaire_uyuni_j4__60_ salaire_uyuni_j4__67_
salaire_uyuni_j4__69_ salaire_uyuni_j4__71_

texte

salaire_uyuni_j4__77_ salaire_uyuni_j4__80_
salaire_uyuni_j4__81_ salaire_uyuni_j4__79_

Posté par raphael giraud à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Vidéos, Bolivie, Altiplano

Ambiance garantie dans la jeep !


Petite descente en jeep jusqu'au lac...


On the road.


La puissance des geysers.


L'arbre de pierre.


Posté par raphael giraud à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jour 3 dans l'altiplano bolivien

altiplano_j3__34_

altiplano_j3__35_

texte

altiplano_j3__2_

texte

altiplano_j3__4_ altiplano_j3__8_
altiplano_j3__12_ altiplano_j3__11_

texte

altiplano_j3__13_

texte

altiplano_j3__14_ altiplano_j3__9_
altiplano_j3__16_ altiplano_j3__17_

texte

altiplano_j3__19_

texte

altiplano_j3__21_ altiplano_j3__22_
altiplano_j3__15_ altiplano_j3__25_

texte

altiplano_j3__23_

texte

altiplano_j3__27_

texte

altiplano_j3__26_ altiplano_j3__28_
altiplano_j3__30_ altiplano_j3__29_

texte

altiplano_j3__33_

Posté par raphael giraud à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jour 2 dans l'altiplano bolivien

texte

altiplano_j2__1_ altiplano_j2__2_

texte

altiplano_j2__5_

texte

altiplano_j2__9_ altiplano_j2__13_
altiplano_j2__15_ altiplano_j2__12_

texte

altiplano_j2__10_

texte

altiplano_j2__16_ altiplano_j2__17_
altiplano_j2__18_ altiplano_j2__36_

texte

altiplano_j2__14_

texte

altiplano_j2__20_ altiplano_j2__22_
altiplano_j2__25_ altiplano_j2__21_

texte

altiplano_j2__27_

texte

altiplano_j2__29_ altiplano_j2__30_
altiplano_j2__34_ altiplano_j2__33_

texte

altiplano_j2__44_

texte

altiplano_j2__39_ altiplano_j2__40_
altiplano_j2__42_ altiplano_j2__41_

texte

altiplano_j2__46_

Posté par raphael giraud à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2006

Jour 1 dans l'altiplano bolivien

texte

altiplano_day_1__1_

texte

altiplano_day_1__3_ altiplano_day_1__6_
altiplano_day_1__8_ altiplano_day_1__5_

texte

altiplano_day_1__9_ altiplano_day_1__12_
altiplano_day_1__16_ altiplano_day_1__17_

texte

altiplano_day_1__18_

texte

altiplano_day_1__10_ altiplano_day_1__19_
altiplano_day_1__20_ altiplano_day_1__21_

texte

altiplano_day_1__32_

texte

altiplano_day_1__26_ altiplano_day_1__28_
altiplano_day_1__40_ altiplano_day_1__39_

texte

altiplano_day_1__41_

texte

altiplano_day_1__37_ altiplano_day_1__38_
altiplano_day_1__43_ altiplano_day_1__34_

texte

altiplano_day_1__45_ altiplano_day_1__46_
altiplano_day_1__50_ altiplano_day_1__49_

texte

altiplano_day_1__54_

texte

altiplano_day_1__55_ altiplano_day_1__58_
altiplano_day_1__63_ altiplano_day_1__59_

texte

altiplano_day_1__57_

texte

altiplano_day_1__60_ altiplano_day_1__61_
altiplano_day_1__56_ altiplano_day_1__62_

Posté par raphael giraud à 02:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2006

Arrivée en Bolivie

Dernier bus de nuit en Argentine, dernier bus de nuit dans lequel je pourrais dormir probablement, et me voila, comme à l’habitude en Argentine, avec 40mn d’avance à destination, à savoir 6h20 à la station de bus de la ville frontière de La Quiaca.
Perso je serai bien arrivé à 7h comme prévu, histoire de gagner quelques minutes de sommeil supplémentaire, mais non.

Du coup avec Andy on décide d’adopter la tactique des locaux, à savoir rester dans le hall d’entrée de la station - pas la plus propre et la plus moderne croyez-moi – en attendant que le jour se lève car il est hors de question qu’on s’aventure à franchir la frontière bolivienne de nuit !

Finalement on passe la frontière avec le levé du soleil. Ça grouille de gens déjà. En fait on peut franchir la frontière sans problème, et beaucoup de locaux passent d’un côté à l’autre sans passer par la douane, mais c’est parcequ’ils restent au bord de la frontière et ne s’aventurent pas plus dans le pays, au cas échéant ils auraient forcément besoin du tampon d’entrée car il y a des contrôles un peu partout sur la route.

arriv_e_bolivie__1_ arriv_e_bolivie__3_

Tout se passe bien et j’ai un nouveau tampon sur mon passeport. Evidemment je n’ai pas échappé au remplissage systématique des formulaires et autres papasseries complètement inutiles, bousculé par des boliviens qui voulaient me passer devant en m’ignorant comme un bon touriste (enfin la moitié de la population à la frontière était consituée de touristes montant en Bolivie ou descendant en Argentine).

Après ça on est allé retrouver Tom à la gare de train qui était arrivé un peu plus tôt avec un autre bus. Pas de chance pour lui, il vient de se faire piquer tout son argent dès sa première heure en Bolivie…!

Le schéma est simple : une personne se présente en tant qu’officier de police avec un badge (faux ou vrai allez savoir ?) et demande à contrôler passeport, sac etc… puis demande à contrôler la liquidité qu’on transporte pour vérfier soit-disant que l’on n’introduit pas de fausse monnaie dans le pays, et en profite pour glisser la quasi-totalité des billets dans sa manche… Ça se passe en plein jour au milieu de tout le monde !

J’avais été briffé sur la tactique et Tom le savait aussi mais on n’est pas vraiment au mieux de sa forme dans un nouveau pays à 7h du matin face à un policier !
Le même coup (surement la même personne) a été refait au cours de la journée à d’autres touristes !

arriv_e_bolivie__5_ arriv_e_bolivie__6_

Enfin on prend le train qui nous emmene à la ville de Tupiza. Je suis un peu déçu car je m’attendais à un vieux train tout pourri mais en fait il est assez récent. Et finalement c’est pas plus mal car on bouffe de la poussière pendant 4h en veux-tu en voila !

Arrivés à Tupiza la moitié des touristes descendent et c’est un beau bordel. Juste devant moi un homme se fait surprendre en train d’essayer de profiter du brouaha pour voler un sac (tous les sacs étaient dans un compartiment spécial, étiquettés), mais pas de chance pour lui le contrôleur le surprend et lui demande son tiquet… l’homme repose le sac, s’excuse juste de ne pas avoir de tiquet et s’en va impuni !!!

10mn plus tard, dans le hall de notre hotel je surprend un autre homme en train d’essayer de voler un appareil photo qu’un touriste un peu stupide a laissé sur la table derrière lui le temps de faire son check-in ! J’étais bien content de le surprendre en plein flagrant délit mais bien énervé aussi… là idem, le gars est juste parti l’air de rien… incroyable !

Enfin pour ma part je fais bien attention, et je voyage avec 4 autres personnes donc on fait attention aux uns les autres.

Dans la rubrique diverses de mon arrivée en Bolivie : mon disque dur sur lequel je sauvegardais toutes mes photos ne marchait plus et j’ai été obligé de le formater, ce qui n’a rien changé en dehors du fait d’avoir perdu absolument toute ma musique et mes photos. Heureusement j’avais fait des sauvegardes CD… !!! J’ai compris trop tard malheureusement que c’était juste du à l’altitude (il est un peu comme mon corps, pas trop habitué à ce peu d’oxygène), mais le mal était fait…

Autre mauvaise nouvelle : internet rame à mort dans ce pays, et je n’ai pas encore trouvé un seul endroit avec une connection suffisamment bonne pour mettre à jour mon site avec mes nouvelles photos (nombreuses !). La connection plante systématiquement toutes les 10mn et je perds mon travail à chaque fois… c’est un peu rageant !!!

Enfin je devrais arriver dans une plus grande ville bientôt et pouvoir vous raconter tout ce que j’ai fait ces derniers jours : traversée de l’altiplano bolivien entre 4500m et 5500m, traversée du salaire d’Uyuni, plus grand désert de sel au monde, descente dans les mines d’argent de Potosi, etc…

Posté par raphael giraud à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]