Le programme de notre 3ème journée est beaucoup plus soft que celui des journées précédentes. Nous devons continuer à suivre la rivière qui coure dans la vallée et contourner la montagne sur laquelle se trouve le Machu Pichu pour rejoindre la ville de Aguas Calientes.

inca_trail_j3__3_

Nous avons même droit ce matin à une grasse matinée ! Levés à 8h30 ! Nous commençons par traverser la rivière. Toujours le système de trolley à câble. Devant nous une famille traverse la rivière avec 5 gros sacs et ils montent tous dans le chariot… ils n’ont peur de rien !

inca_trail_j3__1_ inca_trail_j3__4_
inca_trail_j3__5_ inca_trail_j3__2_

En fait la moitié du trajet est marrante car en descente, mais l’autre moitié est en montée donc il faut il faut tirer comme un malade sur la corde pour se hisser sur l’autre versant, les jambes dans le vide, avec l’eau qui jaillit sous nos fesses !

inca_trail_j3__6_

Après cette petite épreuve nous décidons de nous économiser un peu et de gagner du temps, en prenant un bus local, à savoir tout simplement un camion qui fait les allers-retours en fourrant tout le monde dans sa beine. Perso je monte sur la cabine du chauffeur du camion, j’ai la place de rêve, au premier rang. Les 3 autres se retrouvent vite entassés parmi des dizaines de personnes. Il y a même un gamin qui reste accroché sur l’extérieur du camion !

inca_trail_j3__7_ inca_trail_j3__8_
inca_trail_j3__11_ inca_trail_j3__10_

On file à toute allure entre les grands bananiers et leurs feuilles immenses, tout en longeant la rivière, les cheveux dans le vent… le pur bonheur !

inca_trail_j3__15_

Pour cause de planning nous sommes obligés de prendre le repas du déjeuner de bonne heure, il est à peine 11h et on a eu notre petit-déjeuner il n’y a pas très longtemps, mais heureusement on retrouve notre groupe de hollandais ce qui nous permet de tuer le temps en leur apprenant un nouveau jeu de cartes, le shit-head, jeu complètement nul, hyper basique (un enfant de 3 ans pourrait y jouer) mais néanmoins bien marrant. Je ne sais pas pourquoi mais tous les voyageurs dans ce continent se l’apprennent les uns aux autres, et tout le monde y joue en permanence (avec quelques variantes au niveau des règles en ce qui concerne les pouvoirs de certaines cartes mais ce n’est pas très gênant…). J’ai découvert ce jeu lors de mon expédition en Amazonie au Brésil (par quelqu'un qui l’avait appris justement lors de son expédition sur l’Inca Trail) et toutes les personnes que j’ai croisé depuis y jouaient… incroyable.

inca_trail_j3__9_ inca_trail_j3__14_
inca_trail_j3__13_ inca_trail_j3__16_

En plus de ça ce groupe de hollandais est vraiment sympa et un peu de présence féminine ne fait pas de mal ! Après la sieste on décide de continuer la route ensemble pour le reste de la journée.

inca_trail_j3__17_

Nous continuons en longeant l’ancienne voie ferrée. Avant la voie reliée Cusco jusqu’à Santa Theresa via Aguas Calientes, mais lors de l’ouragan Nino en 1998, toute la partie quelques kilomètres après Aguas Calientes a été emportée par la rivière en crue et n’a jamais été réparée. On peut encore voir par-ci par-là des morceaux de cette ancienne voie, avec des rails sur les rochers au bord de l’eau, des ruines de ponts, des tunnels à moitié effondrés, c’est assez impressionnant !

inca_trail_j3__18_ inca_trail_j3__19_
inca_trail_j3__21_ inca_trail_j3__23_

Une fois encore nous franchissons la rivière, en marchant sur les rails cette fois-ci. Quelle n’est pas notre surprise lorsque nous voyons arriver un train en face de nous, pile sur les rails sur lesquels nous marchons ! Un train fantôme ??? Apparemment non, on ne pensait pas qu’ils se servaient encore des quelques derniers kilomètres de rails qui ne relient que des touts petits villages ! Bref tous les marcheurs sur le côté, et tout le monde dans le train qui nous salue avec de grands gestes au passage.

inca_trail_j3__26_

César nous explique que nous sommes pile derrière les sommets de la montagne ou se trouve le Machu Pichu. On peut voir de très loin les silhouettes de quelques maisons en ruines et des tous petits touristes sur le bord de la cime… On commence déjà à frémir en se sachant si proche de la cité inca si mystérieuse qui est le but de notre périple !

inca_trail_j3__27_ inca_trail_j3__28_
inca_trail_j3__20_ inca_trail_j3__30_

Perso je commence à saturer de la marche… Comme il n’y a absolument aucun sentier sur le bord de la voie ferrée on est obligé de marcher sur les rails, et je ne sais pas si vous avez déjà essayé mais c’est particulièrement ennuyant !!!

inca_trail_j3__35_ inca_trail_j3__39_
inca_trail_j3__38_ inca_trail_j3__37_

Enfin on arrive dans la ville d’Aguas Calientes. César nous fait un petit speech pour nous expliquer l’organisation de la journée suivante car il ne viendra pas avec nous dans le site du Machu Pichu (l’entrée est relativement chère…). La ville n’a pas grand-chose de spéciale. Construite quasiment exclusivement pour recevoir les touristes qui vont au Machu Pichu en dehors des thermes d’eau chaude il n’y a pas grand-chose à voir. Je retrouve de vue une bonne partie des touristes vus lorsque j’étais à Cusco… Une fois nos affaires posées dans notre chambre on décide en parfaits touristes et après nos 4 jours de semi diet de se ruer sur une pizza. Pour le reste de la soirée c’est repos. Demain levé 4h pour grimper en haut de la montagne et arriver à temps pour le lever de soleil sur le Machu Pichu !