party_cusco__10_

Pour ma dernière soirée à Cusco on décide avec Tom et Julio de sortir dans le bar Mama Africa (enfin comme les autres soirs en fait :o) C’est typiquement ce qu’on appelle un bar à gringo, dans le sens ou il n’y a majoritairement que des touristes… Faut dire qu’il n’y a pas non plus tant de locaux que ça qui peuvent sortir en semaine jusqu’à 7h du matin !

Bref la boite est basique mais avec une ambiance qui déchire bien, pas trop loin de notre auberge, sur la place de Las Armas, place principale du centre de Cusco, avec son église et sa cathédrale… le tout sous un éclairage superbe… bref le lieu idéal !

party_cusco__8_ party_cusco__2_
party_cusco__3_ party_cusco__5_

Avant ça biensûr on a fait un petit échauffement au bar de l’auberge. Les classiques étaient sur la table, vin rouge et vin blanc, toutes sortes de bières. La star locale, le Pisco Sour (spécialité péruvienne, disputée par les chiliens, dont je parle dans mon message sur Valparaiso) a bien entendue également fait son apparition. Pour ma part je finis les préliminaires avec un verre de Vodka Redbull. Le Redbull est une boisson énergétique à base de caféine, interdite en France, légale dans la plupart des autres pays, ça vous réveille un mort ! Bref autant dire qu’on était chaud bouillant lorsqu’on est arrivé dans le bar !

party_cusco__1_

Arrivés dans le bar on retrouve à peu près la moitié de notre auberge. Un autre Tom, anglais rencontré en Bolivie est là aussi. Cynthia juste revenue de son trip en rafting est là également. La soirée promet d’être terrible !

Niveau musique c’est du grand n’importe quoi ! Je pourrais faire aussi bien que le DJ… pas de mix entre les chansons, ça passe de la techno au reggae à la dance music des années 90, à U2, à de la disco… bref on ne s’ennuie pas et si on ne vient pas ici pour entendre un grand set de DJ House Music professionnel il y a de quoi bien s’amuser.

party_cusco__6_ party_cusco__14_
party_cusco__11_ party_cusco__12_

Perso je suis carrément au taquet. Je suis la terreur de la piste. Ayant les mains prises par un cuba libre qui a atterrit je ne sais pas comment dans mes mains (est-ce que c’est Tom, qui un peu bourré n’a pas réussi à compter combien de verres il voulait et s’est retrouver avec 4 verres au lieu de 2 pour cause d’open hour continu sur toute la nuit ?) je me contente de danser furieusement sur l’estrade en début de soirée.

party_cusco__13_

Suite à ça et sur une initiative personnelle du DJ de passer de la bonne rance j’invite Cynthia à danser un rock endiablé, puis sa voisine, puis ainsi de suite (est-ce qu’il y a une fille dans la salle avec qui je n’ai pas dansé ???). J’étais devenu la terreur de la piste… impossible de m’arrêter ! Bon évidemment j’étais pas mal bourré. Je me rappelle par exemple avoir tenu une longue longue discussion avec une demoiselle irlandaise (hé oui, comme beaucoup de monde, quand j’ai trop bu je peux parler beaucoup de langue de manière complètement bilingue, j’ai beaucoup d’idée sur beaucoup de choses, et j’ai soudainement vécu des aventures extraordinaires que je me plais à exagérer de toutes les manières possibles :o) Bon par contre impossible de me rappeler après ça à quoi elle ressemblait, et il me semble l’avoir recroisé le lendemain, enfin j’ai croisé une fille qui me regardait comme si on se connaissait, et j’avais bien l’impression de la connaître… mais impossible de me rappeler si c’était mon irlandaise de la veille ou non… oups !

party_cusco__15_ party_cusco__16_

Clairement une bonne partie de la population de la boite n’avait pas fait que prendre de l’alcool ce soir là… La consommation de drogue est hyper répandue dans le milieu des voyageurs… faut pas se cacher les choses. Généralement c’est plus la marirhuana qui est consommée, mais en Amérique du Sud j’en ai quasiment pas vu… ici la drogue star, dont tout le monde parle, qu’on voit un peu partout dans les auberges, dans les chambres, sur des coins de CDs, c’est la cocaïne (avec la production légale de feuilles de coca ça peut aussi se comprendre). Je dirai qu’ici c’est super bon marché (bien que je n’ai pas vraiment d’idée des différences de prix) et tout le monde se jette dessus. Matin, midi et soir, pour une journée normale. J’ai même été dans un restaurant (tout ce qu’il y a de plus normal) ou le serveur passait entre le tables pour offrir quelques lignes de poudre blanche à ceux qui le souhaitaient… je sais pas si vous imaginez le tableau !!!

party_cusco__7_

Enfin bref l’un dans l’autre une soirée excellente… et une bonne nuit écroulé de fatigue et d’alcool une fois que le videur nous avait mis dehors pour enfin fermer la boite !