recife_olinda__5_ recife_olinda__6_1

Après avoir gouté un peu du carnaval d'Olinda, nous décidons d'aller affronter celui de Recife. A Recife, la grande ville voisine, plus d'1 million de personnes sont attendues dans les rues. Etant donné que tout est bouclé dans Olinda, il n'est vraiment pas évident de pouvoir trouver un bus qui nous aide à parcourir les 10 kms qui nous séparent de Recife. Une dame brésilienne nous prend en sympathie et nous aide à traverser tout Olinda et nous prend littéralement par la main pour nous emmener jusqu'au bus qui va bien !

recife_olinda__10_ recife_olinda__11_

recife_olinda__16_ recife_olinda__38_

Le bus nous dépose assez loin du centre de Recife, dans le quartier où c'est le plus chaud et où nous regrettons quelques instants d'être venus ici en tongs : les rues sont bondées, il est assez tôt mais les gens sont déjà bien imbibés, le sol est recouvert d'un tapis de cannettes et d'une substance dont nous préférons ignorer la provenance... nous avançons pour traverser le premier pont qui nous sépare du centre historique et assistons à une première bagarre assez violente mais assez vite controlée par les forces de police militaire qui interviennent en douceur, la matraque à la main... la foule applaudit !! 

recife_olinda__12_ recife_olinda__15_
recife_olinda__39_ recife_olinda__51_

Après cette petite frayeur, nous plongeons une nouvelle fois dans la foule pour suivre les chars, il fait une chaleur torride et tout le monde a sa bière à la main... dans la foule de nombreuses personnes trimballent des glacières remplies de bières fraiches, ou ramassent les cadavres par terre pour récupérer quelques Réals... nous nous promenons un peu dans ce quartier très populaire où les femmes ont parfois du mal à marcher toutes seules, où les hommes se soulagent accroupis au milieu de la rue... puis nous dansons autour de bandas locales qui jouent en boucle un ou deux aires entêtants !! Il y a aussi des danseurs de capoeiras qui font des figures au rythme des tambours, des groupes de musique locale qui se succèdent sur les scènes disséminés un petit peu partout dans Recife... et pratiquement dans chaque rue, des stands vendant des brochettes, des hot dogs ou encore des capirinhas bien fraiches...

recife_olinda__34_ recife_olinda__35_
recife_olinda__36_ recife_olinda__37_

Une partie des gens sont déguisés, une autre partie sont en maillot de bains ou portent les Tshirts au couleur de leur banda... l'esprit du carnaval est assez proche des férias du sud de la France même si ici les gens sont majoritairement aux couleurs du Brésil (jaune et vert) plutôt qu'en rouge et blanc. Il y a aussi un certain nombre d'hommes (plus ou moins biens) déguisés en femme. Une des coutumes très chères au carnaval est d'obtenir un bisou de filles que l'on croise et notre Raphaël national est assez doué à ce petit jeu... (petite parenthèse pour Mag : il est le seul bien entendu !!). Les gens aiment à s'asperger de mousse, de bière ou à se combattre à coups de pistolets à eau...

recife_olinda__30_ recife_olinda__40_
recife_olinda__41_ recife_olinda__45_

Ce qu'on ne peut pas voir sur les photos, c'est la chaleur moite qui persiste même pendant la nuit. Ici on est pratiquement sous l'équateur et il est nécessaire de boire beaucoup. C'est pourquoi autour de la piscine de notre auberge certains finissent la soirée à coup de Skol, Nova Shin ou autres bières locales... Malgré notre petite inconscience d'affronter le carnaval en tongs, nous sommes rentrés avec nos pieds sains et sauf, bien qu'un peu sales ;o) Plein de couleurs dans la tête et heureux de pouvoir s'allonger à proximité d'un ventilateur pour quelques heures et le réveil en fanfare de la banda qui passe sous les fenêtres de l'auberge. Ainsi s'enchainent des temps de petit repos et des plongées en apnée dans la foule, dans la musique, les couleurs vives, les gens qui sautent partout, le concours de déguisement de super héros, les femmes déguisées en mariées, en infirmières très ouvertes, en clowns, ou d'autres choses que nous ne comprenons pas forcément !

recife_olinda__28_ recife_olinda__33_
recife_olinda__46_ recife_olinda__47_

Après avoir bien profité de Recife et Olinda, nous sommes un peu tristes de partir en ce dimanche après-midi, deuxième jour officiel du carnaval ici (même s'il avait commencé bien avant), à la gare centrale des bus pour rejoindre Salvador de Bahia de nuit. Nous devons normalement arriver la bas à 6h du matin lundi et nous mettre en quête d'un hébergement pour ces quelques jours du carnaval réputé le meilleur du monde.