J'ouvre les yeux dans le bus qui descend sur Puerto La Cruz, il est 6h30 du matin, le bus etait vide, et malgre quelques arrets dans la nuit j'ai pu plus ou moins dormir allongé sur 2 banquettes dans mon sac de couchage pour me proteger de la climatisation infernale ! Il fait beau, les voitures vont dans tous les sens, les gens partent travailler comme partout dans le monde... et au loin j'aperçois la mer des Caraibes avec ces grandes iles blanches baignées dans le soleil qui apparaissent telles des bateaux militaires aux proportions incroyables...

On arrive finalement dans la ville, et evidemment les premieres choses que je vois sont les memes que je verrais dans toutes les gares routieres de toutes les villes du monde : des bus pourris, des gens partout qui essaient de vous embarquer dans leurs engins, leurs taxis pourraves etc... Finalement je trouve un taxi descend qui me propose de m'emmener a l'hotel dont je lui indique l'adresse pour un prix pas donné mais j'ai la flegme de negocier pour pas grand chose et je monte... Arrivé a l'adresse je m'aperçois qu'on a juste traversé 2 rues et que le prix est du vrai vol mais je n'ai pas de monnaie donc je ne peux meme pas lui donner moins pour faire pression... ce sera pour ma paume ! Autre bonne nouvelle, l'hotel n'existe plus... c'est la deuxieme fois que ça m'arrive en 3 semaines et pour un guide de 2005 c'est pas tres serieux et je m'ennerve contre les editions Footprint, constatant que si tout le monde utilise le Lonely Planet c'est bien justifié finalement !

mochima__3_

Enfin en marchant un peu je trouve un hotel qui semble economique, traduisez, qui a l'air bien pourri !

Pourri je ne me trompe pas, economique moins, etant donné que j'ai une tete de touriste on m'aligne et je suis trop fatigué pour aller voir alleurs et monte dans la chambre poser mes affaires et me coucher ! Il n'y a pas de fenetre, l'air climatisé goutte par terre, tout est humide et sens le renfermé... bienvenue !

Enfin je me reveille et m'attaque a mes preoccupations du moment : solutionner le probleme de la carte bleue et de l'appareil photo.

Pour la carte je vais attendre que Julien me rapporte ma nouvelle lorsqu'on se verra au Bresil... d'ici la je devrais aller aux guichet des banques pour retirer sur presentation de mon passeport, moins pratique mais je survivrai... Pour l'appareil photo je decide d'acheter le moins cher possible et de me racheter le mien sur internet, livre chez Julien qui me le ramenera avec la carte... Bref, Julien n'est plus l'ami tant attendu... c'est carrement "le messager" !!!

mochima__2_ mochima__1_

Je me mets donc en quete de l'appareil numerique le moins cher du marché... Pas evident. Tout d'abord parcequ'ici les magasins sont fermés jusqu'a 15h pour cause de sieste ou de chaleur ou de je ne sais quoi. Ensuite parcequ'ici ils n'ont pas beaucoup d'appareils photo et que donc la moindre merde coute la peau des fesses. Soudain je me sens veinard... en voila un qui n'est pas trop cher compare au reste mais qui a l'air bien... "est-ce que je peux voir la notice s'il vous plait ?" Non... bon. Je continue le tour des boutiques et repere le meme appareil regulierement en essayant de recolter des infos mais c'est pas gagné... j'ai l'impression qu'en fait je suis transparent pour les vendeurs qui ne repondent pas a mes questions et m'ignorent... bandes d'enfo... bref, finalement j'achete l'appareil dans la boutique ou il etait le moins cher (j'aurai quand meme vu le prix varie du simple ou double sur le meme produit !).

Pas de surprise... c'est de la pire camelotte ! Tout en plastique, pas de batteries mais des piles, pas de zoom, pas la possibilité de regler l'exposition etc... un ecran miniature ou on voit a peine les photos prises, portée du flash 1m50, et la carte SD qui s'emboite a l'exterieur de l'appareil... ben voyons. Enfin, en attendant ça me permet de prendre quelques photos (dans le nombre certaines sont potables) et de vous montrer les endroits parcourus...

Je me decide apres ces epreuves accomplies a faire quelques pas dans la ville uniquement pour visiter... enfin a part la promenade de front de mer, la ville est sale, hyper bruyante, et ça send mauvais partout (et dire que c'est la plus grande ville touristique de la région... les gens sont betes ou quoi ??)... je retourne me coucher en attendant avec hate le lendemain pour partir dans le parc de Mochima et decouvrir ses fameuses plages !