Apres une bonne nuit (dans des draps humides et qui sentent le renfermés, mais une bonne nuit quand meme), je pointe le museau dehors et le grand soleil a remplacé la pluie battante de la veille au soir. Je me dirige vers la gare routiere d'ou part le Por Puesto (bus de campagne) pour aller a Santa Fe, ayant pour objet qu'il me lache sur le passage a Playa Colorada.

Colorada... ça me rappelle un débat qu'on avait eu sur l'origine du nom du Colorado aux US a Tulum avec Sara, Barak et Martjin... Colorada/o qui veut dire coloré ? Faux... et malgré nos protestations bruyantes Sara avait bien raison... en espagnol ça veut dire rouge... Comme les montagnes du Colorado, et comme le sable de la plage de Playa Colorada !

Donc plage de sable rouge (plus ou moins), bordée de palmiers et cabanes a touristes, le tout dans une ambiance fort sympa, tres calme la semaine avec juste quelques pecheurs qui discutent le bout sur le bord de leur barque, mais par contre remplie a mort le week-end par des familles entieres avec enfants qui courent partout et se marchent dessus... et la ça devient un peu comme chercher un coin tranquille sur une plage en bord de mediterrannée en plein été... impossible a vivre !

mochima__4_ mochima__5_

A la descente du bus je fait la rencontre de Melanie et Daniel "français ?" euh oui... comment ils savent je n'ai pas parlé... "on a vu le titre du livre que tu lisais dans le bus, "Sur la route" de Jack Kerouac, alors on a deviné..." et nous voila partis ensemble a la recherche de la Posada Jaly, guidé par des gamins du village a qui je donne mes derniers bonbons au caramel que je me train depuis le Honduras (les fausses langues auront l'impression que c'etait un cadeau empoisonné, mais détrompé-vous, je continuais a les manger, c'etait mon petit plaisir dans les longues heures de bus !).

La posada est tranquille, confortable, et encore mieux, le proprietaire, Jacques est un vieux quebecois avec une maison bourrée de bouquins et revues en français ! Le bonheur !

mochima__6_ mochima__8_

En tout cas je suis bien content d'avoir rencontré Melanie et Daniel, meme si j'essaie de leur laisser un peu d'espace pour eux, ça fait du bien de pouvoir parler et dans sa langue ! Du coup pour passer le temps du premier apres-midi qui s'est transformé en pluie, je leur apprends le jeu des dominos avec la regle du multiple de 5, celui qu'un americain m'avait appris a Bogota qu'il avait appris en Bolivie et ils deviennent fan et me batteront tous les 2 l'un apres l'autre... bah c'est la vie :o)

Au programme du séjour ici : bien entendu plage, mais surtout repos et remise en forme. Evidemment certains ne comprendront pas comment il est possible d'etre fatigué dans un voyage qui ressemble a des vacances, mais croyez-moi, apres ces derniers jours, le vol, le probleme de carte, les trajets en bus de nuit, le mauvais temps, les jours seuls, la bouffe dégueu, les hotels pourris, j'en passe et des meilleurs, je commençais a etre vraiment au bout du roulot et j'avais besoin de me poser. Pour parfaire la méthode, grasse matinée le matin, fin de matinée sur la plage, a dorer au soleil, apres-midi dans un hamac ou un fauteuil a lire le plus de bouquins possible (j'en aurai lu un guide entier imagé sur l'Amerique du Sud, Le pendule de Foucauld d'Umberto Eco, et pour le divertissement, un bouquin de sensationnel de Pierre Bellemarre).

Et biensur, le plus important, reprise en main du régime alimentaire : je fais les courses dans une petite échoppe en base de la rue qui descend a la plage, achète oeufs, jambon, tomates, pommes de terre, oignons, et bananes et me nourrit de ce qui me fait du bien, des platés énormes de pâtes et des omelettes gargantuesques ! Ca fait du bien !

mochima__11_  mochima__24_

Sur la base du guide imagé et de mon guide, sans image et pas a jour, j'organise mon itinéraire pour les derniers pays sur lesquels je n'avais pas encore porté mon attention : Argentine, Chili, Bolivie, Perou et Equateur, ce qui m'a bien pris toutes mes soirées pour analyser ce qui etait le mieux a faire, dans quel ordre, quel temps, quel cout, quel moyen de liaison etc...

Je suis bien conscient que comme la plupart de mes itineraires je vais tout changer au fur et a mesure, mais ça reste important si ce n'est primordial d'avoir un fil conducteur pour se repérer...